Bruxelles
Thiry
2015
1 - 11

Transformation d’un immeuble de bureaux de 14 400 m2 et 8 étages en 110 appartements

 

Le projet a consisté à transformer l’immeuble de bureaux existant, construit en 1989 et inoccupé pendant huit années en le réaffectant majoritairement au logement avec quelques petites surfaces de bureaux pour indépendants et 2 commerces de proximité le long de l’avenue Marcel Thiry.

 

Cela a permis d’amorcer une correction de l’affectation avec des logements allant du studio aux appartements 1, 2, 3 et 4 chambres dans un quartier en évolution, majoritairement dédié au bureau, fonction qui présentait en 2010, dans toute la région, un très fort taux d’inoccupation.

_ Organisation nouvelle
Le bâtiment, pour l’essentiel composé de deux ailes en forme de L, produit un développement de deux fois 60 mètres de long sur 15 mètres de profondeur rendant possible le changement d’affectation. Ce n’est évidemment pas possible avec tous les immeubles de bureaux vides existant sur le marché. Au centre du L se trouvent les quatre ascenseurs et les escaliers de secours, ces derniers étant dédoublés aux deux extrémités du bâtiment. Le maître de l’ouvrage ne souhaita pas réaliser de nouvelles cages d’ascenseur ni d’escaliers malgré l’obligation de distribuer les nouvelles différentes petites unités indépendantes d’appartements qui remplaçaient les anciens plateaux de bureaux complètement ouverts.

 

Autant de raisons pour lesquelles nous avons conçu le schéma qui est illustré dans l’animation. Excepté les étages rez, 7 et 8 distribués par l’extérieur, un couloir longitudinal parcourt les étages 2 et 6. A partir de ces étages, les niveaux 1, 3 et 4, 6 sont accessibles par des escaliers. Le but de cette organisation est de limiter au maximum les appartements mono orientés ( étages 2 et 5 ) et de favoriser un maximum d’appartements traversants.

_ Échelle humaine
Afin d’apporter une échelle humaine à la façade existante austère, imposante et « sur-symétrique » des surfaces de bureaux existants, les dispositions suivantes ont été prises :

 

– Au rez, des sas d’entrée bardés de bois sont ajoutés en excroissance de la façade

 

– Aux étages, on trouve dans chaque appartement un grand balcon de forme et de taille variable  permettant de modifier profondément toute la dynamique de la façade. Étant donné l’important changement d’affectation, l’administration a obligé à considérer cet immeuble comme étant assimilé à du neuf. En conséquence et afin de satisfaire aux obligations légales en termes de luminosité à l’intérieur des pièces, il a été nécessaire d’agrandir 70 % des fenêtres existantes par la suppression des allèges.

On peut donc regretter la volonté du promoteur de ne pas toucher au parement en béton existant tant pour l’aspect triste que l’immeuble conserve que pour le peu d’économie que cela a produit vu les centaines de découpes de voiles de béton qui ont été nécessaires.
Et pour couronner la transformation, il a été proposé de déposer au 8e niveau sept boîtes en porte-à-faux par rapport à l’aplomb des façades sur le toit du bâtiment soit en unité séparée soit en duplex avec le 7e niveau.

 

Au rez, des jardins privatifs ont été prévus pour tous les logements. A l’arrière du bâtiment côté cour, les jardins sont créés à la place d’une partie des parkings existants. A l’avant au niveau de l’avenue Thiry en pente, les jardins sont aménagés en gradins plantés d’un grand nombre d’arbres en pleine terre.

 

Les plans d’appartement ne sont volontairement pas parfaitement superposés afin de permettre le positionnement dynamique de balcons non alignés et de taille variable en fonction de la taille des appartements qui engendrent de la sorte une rupture rythmique de la symétrie initiale imposante des façades. Le positionnement visuellement aléatoire des balcons et le changement d’orientation des logements mono orientés ou traversants d’étage en étage complexifient fortement le travail de composition architecturale puisqu’il faut néanmoins respecter la verticalité des nombreuses gaines sur toute la hauteur de l’immeuble.

Informations techniques

Construction
Rénovation et isolation intérieure

Programme
Appartements

Phase
Projet réalisé 2015

Maître d’ouvrage
Privé

IS
B.E.I. Engineering

TS
Ecorce sprl

Surface
14400m²

Distinctions
Lauréat « Reconversion d’immeubles de bureaux » 2011

Retour aux projets